Créer un site internet

Une association créée il y a 50 ans

Plus de 50 ans de bénévolat !!

Dès le début des années 50 Jacques TENET et Victor SAIGNOL, prêtres au sud de Vienne (38) région profondément rurale et très majoritairement paysanne, mettent en place sous le couvert du Centre culturel et social de la région de Vienne, des activités  avec l’objectif de tracer de nouvelles perspectives aux jeunes ruraux, qui sortent de l’école avec le certificat d’études dans le meilleur des cas, et de leur offrir une ouverture sur tous les sujets, économiques, sociaux, politiques et spirituels.

Association Loi 1901 qui rayonne sur les quatre cantons de la région de Vienne (Saint-Symphorien d’Ozon, Vienne-Sud, Vienne-Nord et Roussillon) , le Centre culturel et social de la région de Vienne, dont le siège social est au château de Gémens(38), propose un panel d’activités destinées aux jeunes.

C’est dans ce cadre-là que l’association initie les «tours de province», destinés aux adolescents du sexe masculin qui partent une trentaine à vélo pour faire le tour du Jura, du lac Léman ou de la Maurienne-Tarentaise couchant uniquement dans des granges ou des auberges de jeunesse..

Puis, sont venus les voyages culturels à l’étranger pour les jeunes de plus de seize ans : l’Exposition universelle de Bruxelles en 1958, l’Italie du Nord en 1959 suivie de l’Espagne, l’Allemagne, l’Autriche, la Côte d’Azur, la Bretagne, la Hollande, Londres, le Danemark, la Yougoslavie, Rome où pas moins de cent vingt jeunes participent.

Aux plus jeunes, dès onze ou douze ans, le Centre culturel et social de la région de Vienne propose également des camps en juillet. Les destinations sont multiples : le Pilat, l’Ardèche, ou le plateau de la Matheysine, sur la route de Gap, tout près de La Salette et de Lavaldens. Là encore, les jeunes couchent à même la paille dans des granges prêtées par les paysans.

C’est dans le cadre de ces camps d’enfants, que le Centre culturel et social de la région de Vienne arrive à Theys au début des années 1960. Tout à fait par hasard et, une fois de plus, par l’entremise de Jacques TENET qui,  rendant visite à un jeune paroissien tombé malade et envoyé en convalescence par son médecin dans une pension de famille aux pieds de la chaîne de Belledonne, découvre cette région et décide de faire un camp d’été. Les jeunes couchent alors dans un grange au pied du col du Barioz. Ce fut le début de cette grande aventure.

A l’époque, aucune station n’existe encore sur ce secteur mais l’idée commence à faire son chemin.  Jacques TENET se met en quête de trouver un bâtiment pouvant nous abriter l’hiver et loue à son propriétaire les trois niveaux d’un ancien pavillon de chasse du baron des Adrets. L’association aménage ce bâtiment aux murs épais, et qui avait derrière lui cinq cents ans d’histoire, de manière à pouvoir accueillir des groupes d’une vingtaine de jeunes. Après obtention de l’agrément délivré par l’Union Française des Centres de Vacances (UFCV) le 1er camp débute le 12 juillet 1964, à la Tour des Ayes avec vingt-quatre colons.

Dès 1964, est également organisé un camp d’hiver alors qu’aucune remontée mécanique n’existe. L’initiation au ski prend place dans un grand pré au Col des Ayes où quelques paysans du cru, visionnaires, avaient installé un fil neige entraîné par un moteur Volkswagen qui desservait une unique piste de huit cents mètres.

Pour les plus hardis, Jacques organise chaque année des stages de ski destinés aux jeunes majeurs de l’association, qu’il emmène dans des centres de l’UCPA au cœur de stations variées : Chamonix, les Contamines-Montjoie, Méribel, Les Ménuires.

L’association restera 10 ans dans La Tour des Ayes. Celle-ci est de plus en plus utilisée mais, pour des questions de sécurité, nous devons nous orienter vers une solution plus pérenne. Jacques TENET trouve alors un terrain de 1 ha à proximité en vue de construire un centre de vacances.

Le 2 décembre 1967 au soir, les membres réunis à l’occasion de l’assemblée générale se laissent facilement séduire par l’idée de construire à cet endroit un centre de vacances où pourraient être organisés les séjours en faveur de groupes, de familles, d’enfants.

L'association loi 1901 « Centre Loisirs et Montagne des Sept Laux » est née. Le Conseil d’Administration nomme tout naturellement Jacques TENET Président, fonction qu’il occupera durant 20 années, et Victor SAIGNOL Trésorier. Le terrain est acheté grâce à un emprunt auprès des particuliers.

Les formalités administratives et recherches de financement pour la construction du centre sont lancées. Les travaux débutent le 12 novembre 1970 mais, suite à la défection du maçon, ceux-ci dureront 3 ans. Heureusement de nombreux artisans membres de l’association mettent gracieusement à notre disposition matériel et main d’œuvre. Le 26 décembre 1973 Monsieur le Maire nous délivre l’autorisation d’ouverture. Le 1er camp de Ski du CLM7Laux débute le 27 !!

A partir cette date de nombreux camps d’été et d’hiver se déroulent permettant à nos jeunes de découvrir les joies de la montagne. Parallèlement les groupes d’amis et les familles se succèdent, les week-ends ou les semaines, et pour certains depuis l’ouverture. Nous recensons près de 5000 nuitées par an.

Depuis 50 ans notre centre n’a cessé de se moderniser, de s’embellir et de s’équiper pour répondre aux attentes de nos hôtes et ceci grâce aux bénévoles du conseil d’administration, mais aussi à tous ceux qui viennent nous prêter main forte lors des week-ends travaux que nous organisons régulièrement. Fin 2017 notre centre a été entièrement repeint.

Le 2 décembre 2017 notre association tenait sa 50ème assemblée générale au chateau de Gémens à Estrablin (38) lieu ou celle-ci a vu le jour 50 plus tôt jour pour jour.

Nos Présidents:

Jacques TENET 1967-1987 nommé Président d'Honneur en 2011

Michel GIRARDON 1987-1997 et 2011-2018

Olivier DUTOUR 1997-1999 et 2018 à ce jour

Christophe GUICHARD 1999-2011

Notre conseil d'administration

 

Conseil d administration 2019

20 votes. Moyenne 2.70 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site